Actualités

Les ménages aisés pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d'impôt pour la dernière année d'application.

Les députés ont amendé le projet initial du gouvernement concernant le remplacement progressif d'ici à 2021 du crédit d'imposition pour la transition énergétique (CITE) en prime. Les ménages disposant de revenus de plus de 27 000 € par an et 43 000 € pour un couple devaient être exclus du CITE et du dispositif d'aide de manière générale dès 2020. Mais les députés ont amendé le projet initial du gouvernement concernant le remplacement progressif d'ici à 2021 du crédit d'imposition pour la transition énergétique (CITE) en prime. Les ménages aisés pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d'impôt pour la dernière année d'application mais uniquement pour certains travaux lourds de rénovation (murs, toiture, combles, plancher) et ce, afin de ne pas déstabiliser le marché des chantiers de rénovation. Par ailleurs, s'agissant de la prime à venir en remplacement du CITE, le dispositif prendrait en compte les chantiers globaux de rénovation.